En finir avec les crises hémorroïdaires

hemorroide externe

Les hémorroïdes sont un réseau de vaisseaux sanguins logeant dans la région anale. Tout individu en possède donc tout naturellement. On parle d’anomalie ou maladie hémorroïdaire quand ces veines gonflent ou varient de leur forme ou position initiale. 

Quand l’anormalité siège à l’intérieur du rectum on parle de maladie hémorroïdaire interne, celle-ci est indolore, mais occasionne plus ou moins de gênes chez la personne selon la gravité de la déformation.

Il s’agit de la maladie hémorroïdaire externe quand les gonflements se situent autour de l’anus. C’est celle- ci qui conduit la majorité des personnes atteintes à chercher des recours de guérison, car provoque des douleurs, des saignements, des démangeaisons et autres incommodités très handicapantes.

Affronter et guérir les maladies hémorroïdaires

Les méthodes naturelles

prevention hemorroide coussin

L’aloe vera, à appliquer en massant légèrement sur la partie à traiter vous soulagera rapidement.

Prenez quelques glaçons que vous envelopperez dans un tissu et placez- les sur la zone douloureuse.

L’hamamélis, une plante que vous trouverez chez l’herboriste d’à côté, connu pour ses vertus anti- inflammatoires et astringent va calmer assez vite la douleur et éliminera les enflures.

Le bain de siège est conseillé pour alléger les désagréments causés dans les moments de crises hémorroïdaires. Préférer l’eau froide pour un effet plus rapide, mais peu se prendre tiède. A renouveler plusieurs fois pour plus de résultats. Séchez- vous bien à chaque fois pour éliminer toutes bactéries.

Une variété d’huiles essentielles existe pour faire partir la douleur et les gonflements, faites- vous conseiller par un spécialiste dans les boutiques revendeuses.

Des coussins en forme de bouée ont été conçus pour soulager les malades efficacement en cas de fortes crises.

Pareillement, pour les pratiquant de cyclisme, un bon choix de vélo et une règle de santé bien ordonnée vous évitera des problèmes liés à l’ hémorroïde.

Les traitements médicamenteux

soigner hemorroides sans medicaments

Votre médecin vous prescrira des médicaments ou une alimentation qui vont réguler votre transit. 

Il vous faudra prendre des antalgiques pour les douleurs et le médecin traitant conseillera des suppositoires ou des crèmes anesthésiantes.

Un laxatif léger vous aidera également.

Votre médecin vous prescrira le traitement qui vous conviendra, mais la décision pour une intervention chirurgicale ne devrait être prise qu’en dernier recours et après avoir adopté une mode de vie et d’alimentation saine et riche en fibres. 

Prévenir les maladies hémorroïdaires

Suivre une alimentation saine et équilibrée est le premier geste à adopter puisque cela évite les constipations et les troubles du transit intestinal, principales causes de la maladie. Suivie d’activités physiques régulières.

Éviter d’être assis trop longtemps pour éviter les pressions fortes et continuelles sur les veines en question. Hydratez-vous régulièrement.

Diminuer le stress. Il faut avoir un contrôle des montées de stress et opter pour un mode de vie plus détendu, plus actif, et avec le moins d’affliction possible afin d’éviter les soucis gastriques ou intestinaux qui causent les maladies hémorroïdaires. Préférez le nettoyage à l’eau qu’aux papiers toilettes pour éviter les infections et irritations provoquées par ce dernier. Vous pouvez aussi frotter délicatement si l’usage du papier est obligatoire.

Et l’hémorroïde chez la femme enceinte ?

Pas de panique, les crises hémorroïdaires chez la femme enceinte sont passagères, mais tout aussi désagréables. Elle pourra pratiquer une ou plusieurs des conseils cités ci-après. Mais Il faut l’avis du médecin pour toute prise de médication ou d’huiles essentielles susceptibles d’être nocifs pour la grossesse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *