Est-ce raisonnable de dépenser une fortune pour équiper son vélo ?

voyage en vélo

Dès nos plus jeunes âges, on a tous aimé avoir du vélo. Pour certains, cet amour s’est dissipé au fil du temps, tandis qu’il a grandi pour les autres. Dans ce cas, ils jubilent à l’idée d’équiper son vélo. Ils sont même prêts à en dépenser une petite fortune. Leur niveau de performance s’accroît naturellement !

Les matériels font-ils vraiment progresser ?

Les connaisseurs en vélo savent très bien que les nouveaux matériels font progresser. Cela s’explique en vérité par la performance du matériel lui-même. Par exemple, des roues plus légères, des freins plus agiles, une pédale plus maniable, etc. Par ailleurs, cela fait toujours plaisir d’avoir de nouvelles choses.

cycliste équipée

Tout le monde en est témoin, au moins une fois dans sa vie. Dans le domaine du cyclisme, ce plaisir favorise la motivation. Néanmoins, il ne fera pas gagner une course, si l’on ne fait que croiser les bras et jubiler autour. En gros, on peut toujours investir dans des équipements plus performants. Mais il faut quand même étudier les dépenses !

Achat de nouvelle bicyclette

Si les nouveaux équipements vous motivent, imaginez le regain de motivation et d’envie avec un nouveau vélo. C’est sûr que vous ne le laissez pas un temps de répit. Vous passerez la majeure partie de votre temps à le regarder, le bichonner, le nettoyer, etc. Au cours d’une sortie, vous ne cessez pas de le flatter de par sa vitesse fluide, l’absence de bruit au niveau de la transmission, la qualité de la chaîne ou du dérailleur… Vous aurez l’air de planer en le pédalant. Cependant, comme les équipements, un nouveau vélo à performance accrue nécessite une fortune. L’investissement sera justifié si vous vous consacrez plus à l’entrainement.

Comment bien s’entrainer ?

S’entrainer à vélo ne veut pas dire rouler avec, sans prendre la peine d’analyser le pourquoi du comment. Vous avez beau dépenser une fortune pour avoir la bicyclette de votre rêve. Mais sachez qu’elle ne pédale pas à votre place, sauf s’il s’agit d’un vélo à assistance électrique. La performance est issue de l’entrainement ; et l’entrainement demande du temps et de la volonté.

cycliste sur route

Cependant, le type d’entrainement à privilégier dépend de votre objectif. Voulez-vous devenir un cycliste confirmé qui remportera l’épreuve des grands tours ? Ou, souhaitez-vous uniquement être capable d’arriver à l’heure au travail sans sentir trop de fatigue sur une distance de 10km ?

Équilibrez raison et passion

Dépenser des milliers d’euros pour votre vélo et ses équipements, ce n’est pas très judicieux de votre part. Cela peut vous faire progresser un peu, mais pas assez compte tenu de la somme. Le meilleur moyen de progresser, c’est structurer votre entrainement, en fixant des objectifs. Analysez vos forces et faiblesses, au lieu de vous lancer dans un achat qui vous coutera une jambe et un bras.

Et surtout, ne roulez pas pour rouler, tenez-vous à votre but. Si vous cherchez de l’endurance, ne roulez pas plus vite, roulez normalement, mais plus longtemps. Continuez ainsi et essayez de dépasser votre limite chaque jour.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *