Nos astuces pour acheter un vélo d’occasion

parcours VTT

Le marché de la bicyclette gagne en puissance chaque année. Le chiffre d’affaire actuelle grimpe à 1,5 milliard, pour une vente d’environ 3 millions de vélos. De leur côté, le marche d’occasion prospère. On compte plusieurs milliers d’annonces de vélos d’occasion sur les plateformes de vente d’objet entre particuliers. Si vous projetez d’en acheter, voici quelques astuces pour faire de bonnes affaires.

Où acheter du vélo de seconde main ?

Si vous projetez d’acheter vélo d’occasion, il existe une multitude d’endroits qui en propose. Cela vous donnera l’embarras du choix. En général, les gens préfèrent Internet lorsqu’il s’agit d’un achat de seconde main. Consultez une plateforme en ligne qui propose le type de vélo que vous souhaitez acquérir.

Utilisez sa barre de recherche pour trouver celui qui convient le plus à votre besoin et votre budget. Parmi les sites de vente d’occasion qui pourront vous présenter une bonne affaire se trouve leboncoin. Il propose des carcasses de bicyclette à partir de 5 euros, sans parler des vélos de course top niveau.

Si vous préférez l’achat sur des sites spécialisés, offrant des vélos haut de gamme, on peut citer entre autres troc-velo.com et touslesvelos.fr. Pour ceux qui se méfient des arnaques sur internet, faites l’achat en direct en trouvant un vendeur d’occasions près de chez vous. Attendez que s’organise les bourses au vélo, les trocathlons ou équivalents.

vélo stationné

Pourquoi acheter un vélo d’occasion ?

Peu importe l’objet que vous désirez acheter, le marché d’occasion demeure avantageux sur le plan tarifaire. En effet, le prix de seconde main est amorti par rapport au prix de magasin, bien que l’objet garde son état d’origine.

Certaines plateformes proposent des vélos d’occasion d’entrée de gamme et des vélos âgés de plus de 5 ans, à vendre pour quelques dizaines d’euros. L’achat de vélo-d-occasion sera donc plus rentable. Vous pouvez même faire encore plus d’économie si vous vous connaissez en bricolage, car vous pouvez acheter un vélo vétuste pour ensuite le remettre en état.

D’un autre côté, le marché d’occasion propose des vélos de très bonne qualité valant la moitié de son prix à l’état neuf. Aussi, vous y trouverez des modèles rares, introuvables sur le marché du neuf. Cependant, étudiez bien le bon fonctionnement du deux-roues pour éviter une grosse dépense pour la réparation ou bien l’achat d’un nouveau pneu.

Conseils pour diminuer le prix d’achat

vieux vélo

Après avoir choisi votre vélo de seconde main, n’hésitez pas à contrôler son état d’usure. Demandez même à faire un essai pour éviter la mauvaise surprise. Grâce à cette démarche, vous pourrez obtenir un vélo prêt à rouler.

D’un autre point de vue, cela pourrait être une bonne occasion de renégocier le prix. Si vous constatez que certains éléments sont hors d’état d’usage, signalez-le au vendeur. Un vélo d’occasion valant 500 €, qui nécessite le remplacement des freins ne vaut plus l’égale de cette somme.

Le prix des freins sera déduit du prix d’achat. Cela en va de pair pour tout autre problème. Dresser une liste des choses à réparer ou à changer sur le vélo d’occasion réduira son prix.

Le vendeur comprendra que vous ne trouvez plus ce vélo comme étant une bonne-affaire, compte tenu des investissements à réaliser pour le remettre sur pied. Aussi, il est préférable d’acheter un vélo en temps de pluie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *